Profitez de notre démo interactive gratuite et réduisez les gains et les pertes de change indésirables
Essayez-le
Exploiter les API pour améliorer l'efficacité de la trésorerie
Blog

Découvrez les principales stratégies de couverture des risques de change et les meilleures pratiques de gestion des devises proposées par nos experts en devises.

Exploiter les API pour améliorer l'efficacité de la trésorerie

·
3 min.
Aucun article n'a été trouvé.
INDICE

Soyez prêt pour les API et amenez votre entreprise au niveau supérieur. Dans la gestion des devises, les interfaces de programmation d'applications, ou API, peuvent être bénéfiques pour réduire le temps de couverture des devises et simplifier les flux de données.

Tout trésorier ou directeur financier désireux d'avoir une stratégie avec les API et d'être numériquement préparé peut améliorer l'efficacité de ses opérations de trésorerie.

Plongeons plus profondément dans le rôle des API dans la gestion des devises et les avantages que ce niveau d'automatisation peut apporter.

Pourquoi utiliser des API dans la gestion des devises ?

D'abord, qu'est-ce qu'une interface de programmation applicative ? Une API est une interface logiciel-logiciel qui permet à deux ordinateurs ou plus de communiquer entre eux.

La principale application de cette technologie dans la gestion des devises est l'automatisation des flux d’opérations de change, de bout en bout. Ainsi, les trésoriers et les directeurs financiers n'ont pas à passer trop de temps à effectuer des tâches manuelles, telles que l'exécution de transactions de swap ou le traitement des données d'exposition.

Au lieu, ils peuvent réfléchir de manière stratégique aux règles spécifiques et aux objectifs du meilleur programme de couverture. Ainsi, améliorant la qualité de leur travail et apportant plus de valeur à la fonction financière.

Avec cela à l'esprit, nous allons examiner de plus près comment les API participent au flux de travail FX.

Comment les API interagissent avec le flux de travail FX

Dans la gestion des devises, les API sont utilisées tout au long des trois phases du flux de travail des opérations de changes : la pré-négociation, la négociation et la phase post-négociation.

Tarification en temps réel

Dans la phase pré-négociation, les API aident les entreprises à gérer la tarification avec un taux de change, ce qui implique, bien évidemment, l'utilisation d'un taux de change dans la formule de prix. Mais, comment l'API gère-t-elle cela ? Les entreprises peuvent choisir les paramètres de connectivité qui correspondent le mieux à leurs priorités en termes de ressources informatiques et d'exigences de sécurité.

Il y a deux options pour cette intégration : soit une connectivité basée sur la demande (pull-based), soit une connectivité basée sur l'envoi (push-based).

Connectivité basée sur la demande (pull-based)

Dans la connectivité basée sur la demande, l'API fournit des mises à jour de données à la demande de l'équipe de trésorerie. Un appel API 'Get', effectué depuis les systèmes de l'entreprise, permet aux équipes de recevoir le dernier taux de change.

Concernant la connectivité basée sur la demande, il y a trois choses à noter :

  1. Il n'y a pas de limites sur la fréquence d'envoi de l'appel API ni sur le nombre de paires de devises qui peuvent être demandées.
  2. Une réponse est immédiatement reçue.
  3. La réponse inclut la paire de devises, l'échéance du taux de change (avec le taux au comptant fourni par défaut) et une majoration (mark-up) de prix.

Connectivité basée sur l'envoi (push-based)

Dans la connectivité basée sur l'envoi, les webhooks permettent aux équipes de trésorerie de recevoir automatiquement les mises à jour des taux de change et des prix dérivées de leurs propres règles de gestion.  Un appel 'API post' est envoyé chaque fois que le taux du marché dépasse un certain niveau de pourcentage.

Dans ce type de connectivité, les principales choses à savoir pour tout gestionnaire de devises sont :

  1. Il n'y a pas de limites au nombre de routes qui peuvent être configurées.
  2. Cela permet une approche basée sur les données pour la tarification dans un taux de change, par opposition à une approche moins pertinente basée sur le temps.
  3. Les entreprises peuvent créer des règles personnalisées, y compris la majoration de prix par paire de devises et par segment de clientèle.

Couverture automatisée des risques de change

Maintenant, intéressons-nous à la phase de négociation, et plus précisément à l'interaction entre les API et la couverture du risque de change. Dans cette phase, les entreprises soumettent des éléments d'exposition au risque de change connus sous le nom ‘’entrées’’ : une prévision, une commande de vente ou d'achat, ou une facture.

Un appel à l'API pour soumettre une entrée comprend : la date, le montant de la devise, la devise de contrepartie, le sens de l'achat ou de la vente, le taux au comptant et la date de valeur. Ainsi, une API permet de soumettre en temps réel les informations pertinentes, ce qui optimise le processus de collecte des expositions.

Rapports sur la qualité

Enfin, dans la phase post-négociation, les API améliorent considérablement la qualité de vos rapports en permettant une traçabilité parfaite, de bout en bout.

Ceci est réalisé en attribuant à chaque élément du parcours – de l'entrée à la position, de l'opération au paiement – son propre numéro de référence unique et une traçabilité.

Les gestionnaires de devises sont ainsi en mesure d'analyser les performances de la couverture et d'en tirer des informations précises, fondées sur des données pertinentes.

La préparation à l'API : l'arme secrète

Outre les avantages cités en termes de tarification, de couverture et de reporting, l’API apporte un certain nombre d'avantages aux directeurs financiers et aux trésoriers. Ces avantages sont les suivants :

  • Les informations relatives à l'exposition peuvent être collectées à partir de différents systèmes de l'entreprise : ERP, TMS, moteurs de réservation et autres. Il s'agit d'une exigence, parmi d'autres, dans les programmes de couverture conçus pour "défendre" le taux budgétaire.
  • Le risque lié aux feuilles de calcul - y compris les erreurs de saisie de données, les erreurs de copier-coller, les erreurs de formule, les erreurs de formatage - est complètement éliminé de la gestion des risques.
  • Enfin, la trésorerie numérique devient une réalité car la préparation à l’API simplifie et raccourcit les projets d'automatisation ultérieurs.

Trésorerie stratégique

Imaginez les coûts opérationnels et les risques liés à l'exécution manuelle des nombreuses étapes dans la gestion des opérations de change. L 'API n'est pas une question purement technique. Ainsi, plus ils seront prêts pour les API, plus les trésoriers seront perçus comme des gestionnaires stratégiques au sein de l'entreprise.

Si vous souhaitez devenir un professionnel de la finance habilité pour l'API, nos spécialistes de la gestion des devises peuvent vous aider à mettre en œuvre la technologie nécessaire à votre flux de travail pour les opérations de change.

Réservez votre session stratégique gratuite et commencez à transformer votre processus de gestion des devises.

Aucun article n'a été trouvé.
Continuez à lire
Finance et risque de change
Finance et risque de change
Finance et risque de change
Finance et risque de change