Finance et risque de change
News Index

Les 3 compétences essentielles du trésorier moderne

Publié février 2, 2015

Si vous êtes trésorier d’entreprise, lisez ceci, car vous avez probablement aidé à orienter votre entreprise à travers les difficultés de la crise financière mondiale et ses conséquences, et ne voulez plus jamais entendre les mots « souverain », « dette » et « crise » dans la même phrase à nouveau.

En tant qu’élément clé de tout département financier, votre rôle en tant que trésorier a probablement été largement affecté par les changements et les relations entre les patrons, les DAFs et les DSI depuis la crise.

Quelles sont les caractéristiques clés d’un bon trésorier? Le souci du détail, une approche organisée et une aisance avec les chiffres sont des qualités essentielles, mais cela a toujours été le cas. Quoi d’autre? De quoi avez-vous besoin pour être un cran au-dessus dans le paysage de l’entreprise moderne post-crise économique?

Voici quelques clés pour avoir une meilleure compréhension des attitudes pouvant se révéler nécessaires pour endosser le rôle du trésorier moderne afin d’apporter de la valeur à votre organisation dans son ensemble.

Gestion des risques améliorées

Un bon trésorier est un gestionnaire des risques efficace, bien sûr. D’où ces risques viennent-ils? Traditionnellement, ils impliquent des problèmes de liquidité, les fluctuations des taux de change et le risque opérationnel, entre autres. En 2014, ces risques déjà considérables sont exacerbés par une toute nouvelle surabondance de dangers auxquels font face les sociétés du monde post-crise économique. Vous devez garder des liquidités, tandis que l’accent mis sur l’investissement par les banques est davantage orienté vers les obligations d’Etat plutôt que sur les financements dédiés aux PME et aux ETI. Une nouvelle ère de la régulation financière, mise en œuvre par l’Union européenne et le G20, oblige les entreprises à consacrer plus de ressources au respect et à l’application de la réglementation (EMIR, Mifid). Avez-vous dû faire face à ces nouveaux défis?

Le monde est de plus en plus globalisé, la concurrence est beaucoup plus qu’un problème national ou continental, elle représente un problème mondial. En outre, le risque d’une autre crise financière sera toujours là, persistant. Le système financier est tellement interconnecté que maintenant, si une banque aux Etats-Unis fait faillite, l’effet domino est tel qu’une PME au Royaume-Uni, en Allemagne, en Slovénie ou en Suède pourrait craindre pour sa survie. C’est un véritable souci pour les entreprises et leurs services de trésorerie, et quelque chose que les trésoriers doivent prévoir dans leur stratégie de gestion des risques.

En outre, les changements technologiques sont désormais essentiels pour les entreprises, et peuvent faire la différence entre être devant ou derrière vos concurrents. Les trésoriers doivent s’en tenir à la façon dont la technologie peut améliorer leur travail et leur entreprise. Les progrès de la technologie des systèmes mobiles, e-services et de gestion de trésorerie doivent être examinés par les services de trésorerie pour rester compétitif. Les progrès technologiques sont également en hausse dans le secteur de la Fintech, qui offre aux entreprises des solutions alternatives aux services financiers offerts par le secteur bancaire. En effet, le secteur de la finance est de plus en plus influencé par les avancées technologiques.

Pour gérer les nouveaux défis auxquels vous êtes confrontés, une nouvelle approche est nécessaire dans l’intérêt de votre entreprise ainsi que dans le vôtre. Regardez vers la Fintech, qui va révolutionner le secteur de la finance, planifiez et investissez le temps nécessaire pour effectuer des recherches complètes dans tous les points de risque de votre entreprise, et, surtout, gardez un œil sur les changements du marché afin d’être prêt à réagir.

Outils de communication

La gestion du risque à travers le conseil d’administration exige une consultation des meilleures spécialistes, y compris les avocats, les fiscalistes et les responsables de la conformité externes. Pour que les stratégies d’atténuation soient efficaces, avoir de l’entregent est extrêmement important. Ceci peut également inclure la nécessité d’être fort dans d’autres langues. Pour les entreprises qui font des affaires au plan international, l’anglais est indispensable de la même manière qu’être capable de communiquer dans la langue de ses partenaires internationaux peut s’avérer particulièrement utile.

En outre, comme les services de trésorerie ont évolué dans leur étendue et dans leur place au sein de l’entreprise, en tant que trésorier d’entreprise, en tant que membre clé de votre département, vous êtes tenu de bien communiquer avec les figures importantes de votre entreprise. Comme le directeur financier, vous êtes aussi maintenant largement prévu pour former un rôle stratégique au sein de l’entreprise. Vous devez donc être en mesure de bien gérer les relations et communiquer habilement et de manière approfondie.

Rester informé

Le paysage de l’entreprise moderne fait face à un nombre sans précédent de défis. Rester à jour avec l’évolution de la technologie, de la finance (la Fintech et les changements dans le secteur bancaire), de la réglementation, des décisions gouvernementales et de votre propre secteur est crucial. Savoir, c’est pouvoir et vous devez toujours avoir un train d’avance afin d’anticiper et de créer de la valeur au sein de l’entreprise. Savoir mettre en œuvre l’Espace unique de paiement en euros en douceur, par exemple, ou en préparant votre service pour de nouvelles mesures réglementaires (telles que le règlement EMIR) contribuera grandement à son fonctionnement optimal.

Il y a bien sûr une multitude de défis auxquels vous devez faire face en tant que trésorier à l’heure d’aujourd’hui. Comme « la seule constante est le changement dans l’entreprise », votre rôle évoluera certainement encore. La question est : êtes-vous prêt?

Avatar

Laisser un commentaire

*