News Index

Covid 19 et l’industrie de la viande. Éviter les devises : une « fausse bonne idée »

Publié mai 18, 2020

Covid 19 et l’industrie de la viande, le webinaire récemment organisé par Kantox, met en lumière l’impact de la volatilité des devises sur l’industrie de la viande. Que faire lorsque le taux de change EUR-USD fluctue de 7% en l’espace de quelques jours, d’abord à la hausse puis à la baisse ? 

Pour nombre d’entreprises, la réponse semble évidente : refuser d’opérer en devises et échanger en EUR. En achetant et en vendant exclusivement dans leur devise, raisonnent-elles, le risque disparaît.

Voilà une « fausse bonne idée ». En achetant dans la devise de leurs fournisseurs, les entreprises étendent le cercle de leurs fournisseurs potentiels, une véritable aubaine de nos jours.

Et qu’en est-il à la vente ? Votre client chinois reçoit deux offres commerciales, une en EUR et l’autre en Yuan : toutes choses égales par ailleurs, laquelle va-t-il choisir ? En outre, en vendant dans la devise de leurs clients, les entreprises transforment la commission implicite prélevée aux clients par les banques locales en marge supplémentaire — autant d’éléments différenciateurs dans une industrie si concurrentielle. 

Mais, une fois exposé aux devises, comment gérer le risque de change face à une telle volatilité ? La solution passe par l’automatisation de la gestion des devises.

Grâce à l’automatisation, les équipes finance peuvent protéger les marges et profiter d’éventuels mouvements favorables des cours — notamment en matière de « pricing » — tout en éliminant systématiquement les pertes de change sur les transactions à l’international. Elles peuvent aussi optimiser l’impact des points de déport/report et obtenir une visibilité en temps réel, 24/7, de l’exposition au risque de change dans toutes les paires de devises concernées. En outre, dans la mesure où l’erreur humaine est écartée, le risque opérationnel diminue. 

L’automatisation de la gestion en devises: voilà bien une ressource indispensable par les temps qui courent. 

 

Avatar

Laisser un commentaire

*